Actualités

Au Jardin d'Ann’Iris, un fleuriste coloré

Au Jardin d’Ann’Iris, un fleuriste coloré

Thomas Labarre, 26 ans, nous accueille sous un grand soleil de printemps dans sa boutique, Au Jardin d'Ann’Iris, installée au 54 boulevard des Fédérés à Amiens depuis le 24 février dernier. On vous présente ce jeune fleuriste expérimenté.

De Rennes à Amiens

Après plusieurs années en tant que salarié chez des fleuristes rennais et amiénois, Thomas prend son envol accompagné et soutenu par ses proches pour ouvrir sa boutique de fleurs, Au Jardin d’Ann’iris. En effet, son logo qui représente une fillette de profil n’est autre que sa filleule dessinée par sa cousine. Quelle est l’origine de ce nom ? « Jardin pour le côté fleurs, Anne pour Anne de Bretagne que j’affecte spécialement étant originaire de Bretagne et iris qui est ma fleur préférée » nous explique-t-il. Thomas a ouvert sa boutique juste avant la fête des grands-mères et les clients étaient au rendez-vous pour son plus grand plaisir. Son crédo, « Le bouquet champêtre et moderne, parfois éclectique, toujours équilibré et en adéquation avec votre budget. J’ai peu de fleurs coupées mais toutes les semaines, elles sont différentes pour varier les bouquets », argumente Thomas.

Pas que des fleurs

Vous l’aurez compris, il y a du nouveau au quartier Saint Roch et c’est rafraîchissant. Thomas, votre fleuriste, est un personnage haut en couleurs, sa particularité, des chaussures de couleurs différentes aux pieds. Outre les fleurs, vous trouverez également des produits de décoration chez Thomas, avec la marque Marine Breton, originaire de Bretagne, des torchons, des coussins, des tableaux et autres articles déco se mêlent aux compositions, aux nombreuses plantes et fleurs. Tout ceci rend la boutique plus cosy et cocooning où l’on prend le temps de flâner. Des places de parking sont disponibles dans la contre allée du boulevard devant la boutique, ouverte du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h, le dimanche de 10h à 13h.

Faire plaisir avec des fleurs

AP le 29 mars 2017