Actualités

Découvrez la Boulangerie Café Chez Maxime, c’est différent

Découvrez la Boulangerie Café Chez Maxime, c’est différent

Rencontre avec Maxime Lefebvre, 30 ans, boulanger, entrepreneur et passionné par son travail, qui nous accueille dans sa boulangerie tout fraîchement ouverte ce lundi, au 16 rue de Noyon à Amiens. Visite gourmande.

Tout bio

En regardant la vitrine de cette nouvelle boulangerie habillée de noir et bois, les passants ralentissent, la nouveauté, l’odeur du pain, la curiosité ou tout simplement l’attrait pour de beaux pains et de belles pâtisseries. La gourmandise l’emporte, ils sont entrés et ne ressortiront qu’un peu plus tard. Le temps de faire leur choix et de déjeuner sur place, au calme, l’un des sandwichs maison, tartine chaude ou froide, part de quiche prédécoupée et restée au chaud ou encore salade et soupe maison. Accompagné d’un petit dessert, un brownie, un cookie, une mousse au chocolat, une brioche au sucre, une tartelette aux pommes, un yaourt. Difficile d’être raisonnable ! Tout est réalisé dans les cuisines de la boulangerie où les pains sont sélectionnés pour réaliser votre petit déjeuner ou votre déjeuner et pourquoi pas votre souper. Maxime souhaite tendre vers le tout bio dans sa boulangerie jusqu’au café et au thé.

Boulangerie café

Pourquoi boulangerie café ? « Je voulais de la convivialité, de la chaleur, un lieu où les clients aiment venir et prendre leur temps, comme le café du village mais avec la boulangerie en plus. Le client reste, peut prendre son petit déjeuner, déjeuner ou goûter et repartir avec son pain et ses desserts » nous explique Maxime. Défi réussi, la boulangerie est accueillante et chaleureuse avec son sol en carreaux de ciment et le bois au mur, un mobilier moderne qui délimite les espaces et un monnayeur automatique permettant un paiement rapide. La vitrine des pâtisseries qui en compte une dizaine différente tous les jours attirent l’œil de la rue et appellent à la gourmandise pour une pause. Au fond de la boulangerie, on distingue le fournil où s’affaire encore l’artisan qui confectionne et cuit du pain tout au long de la journée. Pour épauler Maxime, quatorze salariés dont six vendeuses reconnaissables à leur chemise à carreaux et à leurs baskets Stan Smith aux pieds. Ouverte de 7h à 20h du lundi au samedi, bien chaussé, il le fallait.

Dégustez sur place ou ailleurs

AP le 5 avril 2017