Actualités

Les 3 Cailloux, un bistrot urbain picard

Les 3 Cailloux, un bistrot urbain picard

Du nouveau place Gambetta, un bistrot urbain flambant neuf y a ouvert ses portes. Cela a attisé notre curiosité. Bienvenue au bistrot « Les 3 Cailloux » dont Anthony et Wilfried Douay sont les heureux gérants. Découverte.

Carte authentique

Pourquoi nommé un bistrot urbain situé place Gambetta, « Les 3 Cailloux » ? Anthony nous répond « Historiquement la rue des Trois Cailloux a changé plusieurs fois de nom. Au 18ème siècle, trois frères, Pierre, Martin et Claude Cailleu possèdent une propriété importante dans la rue. Par défaut, la population a appelé cette rue « la rue des Trois Cailleu ». Cailleu en picard signifie caillou. C’est cette histoire que l’on veut raconter à notre clientèle ». Ouvert de 8h à 21h, vous pourrez prendre un bon petit déjeuner, à partir de 11h vous pourrez y déjeuner, à 16h vous pourrez goûter littéralement aux pâtisseries du chef et dès 18h vous dégusterez des planches de charcuteries et de fromages accompagnés d’un vin au nom du bistrot. Les deux gérants ont choisi une carte authentique et picarde dans laquelle on retrouve la ficelle picarde, la tourte aux poireaux et également des salades aux noms des trois frères Cailleu. Vous découvrirez aussi la carte du jour sur l’ardoise.

Souci du détail

Après seulement cinq semaines de travaux, Anthony et Wilfried ont inauguré leur premier service lundi 20 février dernier avec une équipe dont le dress code est reconnaissable au port des bretelles et de la chemise. Dès l’entrée, vous retrouvez les codes de la maison bourgeoise picarde : le parquet massif volontairement usé, les pavés de ciment et les piliers en brique. Pour donner encore plus de chaleur au lieu, les murs sont habillés de bois vieilli et noirci, les tables sont en bois et zinc pour rappeler l’esprit bistrot d’autrefois et les chaises sont en fer et cuir. Tout a été réalisé par des entreprises de notre région. Les deux associés ont poussé le détail très loin pour que le client se sente bien, oublie le lieu et savoure le moment présent. Le résultat est impressionnant. On vous laisse découvrir les autres détails de ce cadre soigné et cosy. Notamment la cage d’escalier qui est une véritable œuvre d’art à elle seule.

Un bistrot convivial

AP le 6 mars 2017